Le dialogue compétitif dans le cadre de marchés publics informatiques

Destinée en particulier aux marchés publics informatiques, la procédure de dialogue compétitif permet d’adapter à la fois la définition et l’exécution des projets. Une procédure de dialogue compétitif pourrait être passée dans le cadre où une personne publique souhaiterait acquérir, par exemple, des matériels, des logiciels, des progiciels, des développements spécifiques, de la formation, de la maintenance, de l’assistance au démarrage, le tout éventuellement avec une prestation d’intégration sachant que plusieurs solutions technologiques existent sur le marché.

Le dialogue compétitif est une procédure dérivée de l’appel d’offres restreint dans laquelle, après sélection des candidatures, un dialogue est mené avec les participants en vue de définir une solution technique répondant au mieux aux besoins du client. Le recours à la procédure est réservé à des marchés publics complexes au motif que l’acheteur n’est pas en mesure soit de définir seul les moyens techniques pouvant répondre à ses besoins, soit d’établir le montage juridique ou financier d’un projet.

La procédure de dialogue compétitif est la suivante :

12

 

Focus sur la phase de dialogue compétitif :

3

Cette procédure demande à respecter un certain nombre de délais incompressibles (délais de réception des candidatures, délais de dialogue, …) qui nécessite donc un temps global plus long à choisir la solution cible. Ainsi, la procédure de dialogue compétitif présente notamment les avantages et inconvénients suivants :

Avantages
  • Prise en compte optimale de l’état de l’art et adaptation de la cible en fonction des possibilités de l’état de l’art des solutions informatiques
  • Echange entre client et candidats et ajustement du cahier des charges initial
  • Possibilité d’ajuster les projets en termes de planning, de démarche et de budget en cours de procédure
  • Possibilité de limiter le nombre de candidats à trois
  • Elimination des candidats au fur et à mesure du dialogue (dialogue phasé)
Inconvénients
  • Charge de travail des équipes selon le nombre de tours de dialogue
  • Investissement en temps et en ressources important
  • Risques juridiques accrus (risques de favoritisme envers certains candidats)
  • Risques de dérapage du calendrier

La réussite d’une procédure de dialogue compétitif passe nécessairement par la constitution d’une équipe pluridisciplinaire soudée regroupant des compétences techniques, économiques et juridiques. Cette procédure permet d’apporter de la souplesse de la discussion à la rigueur de l’appel d’offres et correspond ainsi parfaitement aux projets informatiques complexes, qui nécessitent une considération avancée des besoins réels.

Article rédigé par Claire Troccaz

Leave a Comment