Immobilière Podeliha : une démarche digitale pour réduire le montant des charges de chauffage

Immobilière Podeliha, ESH de 20 000 logements du groupe 3F en Pays de la Loire, a récemment mené une expérimentation pour le moins innovante dans le monde Hlm. Contacté dans le cadre de cette démarche innovante, Stanislas Fournier, chef du service Maintenance, est revenu pour nous sur les contours du projet.

« L’expérimentation est partie d’une opportunité » précise Stanislas Fournier. Début 2014, les chaudières collectives gaz de deux résidences de 6 logements parfaitement identiques ont été changées. En parallèle, Qivivo, société Nantaise de solutions connectées de contrôle et d’optimisation énergétique, équipe les logements de thermostats intelligents. « Seuls les thermostats d’une des deux résidences sont connectés et échangent des données avec la plateforme Qivivo via internet » poursuit notre interlocuteur.

Ces thermostats connectés sont complètement autonomes et ajustent en permanence la consigne de chauffage du logement selon les habitudes des locataires, les paramètres thermiques des logements mais également selon les données météorologiques fournies par la plateforme Qivivo. « Seul un bouton sur le terminal permet au locataire de signaler une sensation de froid ou de chaud au système » précise Stanislas Fournier.

Podeliha

L’expérimentation s’est déroulée sur la période hivernale 2014/2015. Au terme de l’exercice, Immobilière Podeliha a observé une baisse moyenne de la consommation de gaz sur les logements de la résidence équipée d’une gestion dynamique du chauffage de l’ordre de 12%, et ce « à taux de présence équivalent des locataires dans les deux résidences » ajoute le chef du service Maintenance. « Pour un logement, cette baisse est même de -28% » précise-t-il.

S’agissant des investissements de départ, Stanislas Fournier explique que les coûts d’installation sont « de l’ordre de 2000 à 3000 € pour la résidence connectée » intégrant « les thermostats mais également l’infrastructure comme les routeurs. Nos locataires ne disposent pas tous d’internet, il a fallu ainsi équiper les résidences d’une connexion pour faire fonctionner le dispositif ». Les économies d’énergie réalisées grâce au thermostat connecté rentabilisent l’investissement en 2 ans. Dans le cas d’Immobilière Podeliha, l’investissement initial est entièrement porté par le bailleur. Les économies d’énergie bénéficient au locataire.

Un accompagnement des locataires concernés est primordial pour diminuer les risques inhérents liés à une démarche comme celle-ci : « les locataires ont été accompagnés dans la prise en main de la plateforme en ligne Qivivo notamment pour leur permettre d’affiner les réglages du système ». Toutefois, ces premiers résultats sont encourageants et le dispositif va être déployé sur une résidence de 60 logements courant 2016. Affaire à suivre.

Article rédigé par Antoine Fossati et Nicolas Foucout. Avec le soutien de Stanislas Fournier, chef du service Maintenance de Podeliha.

Leave a Comment